Close

Shitenno

L'art de la guerre, c'est de soumettre l'ennemi sans combat.

  • Cédric Lefebvre

  • Vincent Dutrait

  • 10 ans

  • de 2 à 4 joueurs

  • 60 minutes

  • Octobre 2011

  • Épuisé

Fin du XVIème siècle, île d’Honshu, Japon.
Tokugawa Ieyasu, héritier d’un petit clan sans importance, unifie pour la première fois le Japon et fait entrer l’empire dans l’ère d’Edo.

Incarnez les Shitennō, ces généraux samouraïs qui aidèrent le Shogun Tokugawa à contrôler les provinces. Mais rester attentif à la préséance du rang.

But du jeu

Vous devez prendre position dans les Provinces de l’Ancien Japon afin de marquer des points de faveur auprès du Shogun.

Principe du jeu

Chaque tour de jeu se déroule en deux phases :

1. Le partage des titres, des troupes et des richesses : le joueur de plus haut rang propose un lot de cartes au joueur qui le suit dans la hiérarchie. Celui-ci peut accepter ou refuser. S’il refuse, le lot est proposé au joueur suivant et ainsi de suite. Dès qu’un joueur accepte, il prend le lot de cartes en main. Si tous les joueurs refusent, le joueur de plus haut rang (celui qui a formé lot) le récupère. Puis c’est le joueur suivant dans l’ordre de la hiérarchie qui poursuit le partage.

2. La prise de contrôle des provinces : les joueurs peuvent ensuite placer leurs pions sur le plateau en défaussant soit des cartes richesse (Kokus) de la bonne valeur, soit des cartes Troupes de la combinaison demandée. Ils gagnent alors des points de faveur ainsi qu’une tuile bonus.

Fin de partie

La partie prend fin quand un joueur a placé tous ses pions Kamon. Pour chaque Province, le joueur qui a la majorité de pions gagne des points de faveur supplémentaires. Le joueur possédant le plus de points à la fin de la partie est déclaré vainqueur.

Matériel :

  • 1 plateau de jeu
  • 62 cartes
  • 84 tuiles diverses
  • 1 règle de jeu.

Un jeu original et interactif, dans lequel la victoire appartient à celui qui maîtrise ruse et tactique. Des règles simples pour des parties intenses et passionnantes.

Quelques Liens utiles

Ce message est également disponible en : Anglais