Close

Archive for category: Space Gate Odyssey

Les exoplanètes

Les colons du Pisteur-Chef Hartley s’afféraient autour du portail spatial. Le calme régnait dans la pièce comme avant chaque téléportation, lorsque les hommes réalisent machinalement les derniers préparatifs, résultat de mois d’entraînement sur Terre et dans la station Odyssey. La destination programmée avait suscitée quelques craintes, les premières images de l’exoplanète Susskind et de sa végétation luxuriante n’étant pas sans rappeler les terrifiantes jungles d’Amérique du Sud. Mais leur chef avait su trouver les mots…

Face au pupitre, le Pisteur-Chef Hartley était en train d’étudier les dernières images satellite. Il réprima un juron. Ses doutes étaient fondés : la Confédération Antarès avait mis la main sur les premiers sites d’accueil de l’exoplanète. Il allait devoir encore se plaindre auprès du Commandeur Lewis pour faire accélérer le mouvement et obtenir des renforts. Après quelques minutes de réflexion, il sélectionna quatre lieux de débarquement. Le premier contingent Titan allait découvrir les charmes de Susskind dans maintenant « 5… 4… 3… 2… 1… Dématérialisation ! Transfert ! »

 

Dans Space Gate Odyssey, dès que vous possédez un ou plusieurs Modules Portail Spatial complètement remplis dans votre base, vous envoyez vos Colons présents vers les Sites disponibles des Exoplanètes correspondantes. Chaque site ne peut être occupé que par un seul Colon. Il en existe plusieurs types :

  • Les sites primaires
  • Les sites secondaires, pour lesquels une condition préalable, dépendante de la planète, doit être remplie.
  • Les sites de prédominance, permettant d’influer sur l’importance des domaines au sein des stations spatiales.

Chaque Exoplanète a ses propres conditions de placement, de gain d’influence et de fin de colonisation. Il est préférable de bien connaître chaque planète avant d’y poser le pied…

Encyclopédie des exoplanètes

Exoplanète K-1337 / Bose

Seul le sommet d’une gigantesque montagne dépasse de la mer de nuages toxiques qui recouvre cette planète. La colonisation de Bose s’opère donc par tranche, jusqu’au sommet de la montagne. 

Un Colon peut être placé sur un site d’un niveau supérieur si et seulement si celui-ci est relié à deux sites occupés du niveau inférieur. Une fois tous les sites occupés, chaque colon rapporte 1 point d’Influence, et le joueur majoritaire sur une tranche en gagne 3 de plus.

Exoplanète YT-23 / Collins

Collins est totalement prise dans les glaces sauf à proximité des volcans qui fournissent de l’énergie en provenance du sous-sol et réchauffent la zone. Il faut donc se placer au pied de ces volcans pour survivre.

La colonisation de Collins se joue quand les six sites entourant les quatre volcans sont occupés ou qu’une majorité est acquise définitivement par une confédération autour de chacun d’entre eux. Seule la confédération la plus représentée au pied d’un volcan gagne de l’influence.

Exoplanète 99Z-z / Dirac

Dirac présente une face éclairée en permanence, et une face dans l’obscurité. La colonisation de Dirac débute par la face éclairée, plus accessible et plus viable. Lorsque suffisamment de sites sont colonisés, les ressources acquises permettent de débuter la colonisation des faces sombres.

Les sites secondaires de Dirac attisent toutes les convoitises mais accéder à l’un d’entre eux nécessite de peupler cinq sites primaires au préalable. Lorsque tous les sites primaires sont occupés, la première Confédération atteignant le site central de l’exoplanète met fin à la colonisation, tout en gagnant un peu d’influence supplémentaire.

Exoplanète RGZ6 / Fermi

Fermi est une planète pauvre en minerai. L’Humanité peut s’y installer, mais elle doit exploiter les quatre ou cinq satellites qui l’entourent, pour y collecter le minerai nécessaire à la vie technologique. L’espace sur chaque satellite est limité. C’est pourquoi la majorité des Colons sont envoyés sur la planète centrale.

Plus une confédération occupe de satellites de Fermi, plus elle gagne d’influence. Mais attention : le nombre de sites périphériques est limité et un seul colon par téléportation peut être placé sur le satellite choisi.

Exoplanète PK17 / Planck

Planck a été habitée par des autochtones qui avaient construit des villages, reliés entre eux par des chemins. Ces extra-terrestres semblent s’être volatilisés. Ont-il quitté Planck, ou leur
race s’est-elle éteinte ? C’est le mystère de Planck. Mais l’Humanité va occuper l’habitat de cette espèce disparue et utiliser ce réseau de routes.

Une fois tous les sites occupés, l’influence sur Planck se gagne en ayant le plus grand groupe de sites reliés entre eux. Chaque colon rapporte également de l’influence.

Exoplanète A-6-T7 / Russell

La surface de cette planète est recouverte par des océans sur lesquels de monstrueuses tempêtes se déclenchent régulièrement. Seules trois ou quatre îles sont habitables.

Etre présent sur chaque île, qui plus est en majorité, vous rapportera un maximum d’influence. Mais l’exoplanète Russell ne se laisse pas coloniser aussi facilement : une île n’est plus accessible dès qu’un certains nombre de colons a débarqué, même s’il reste des sites libres…

Exoplanète 54-4Z / Susskind

La surface de cette planète fourmille d’espèces animales dangereuses, voire mortelles. Les colons vont donc devoir vivre dans la canopée d’arbres gigantesques qui sont protégés des attaques du sol.

Susskind est sûrement l’exoplanète la plus facile à coloniser : plus vous occupez de sites, plus vous gagnez d’influence.

Exoplanète LT-347 / Turing

Turing est désertique, mais elle possède un réseau de canaux sur lesquels la vie est possible. Il faut les suivre de la périphérie vers le centre.

La course à l’influence sur Turing peut prendre deux formes, en fonction du nombre de Confédérations en jeu. Soit c’est un duel au premier arrivé au centre, chacun partant d’une extrémité du canal qui traverse l’exoplanète. Soit c’est une course aux sites centraux, accessibles uniquement si les sites secondaires adjacents sont occupés, eux-mêmes n’étant colonisables que lorsque les sites primaires périphériques sont sous contrôle. La position de chaque colon sur les canaux rapporte plus ou moins de points.

Leader, architecte et stratège

Vous l’aurez compris, Space Gate Odyssey requiert aussi bien des compétences de leadership, pour placer au mieux ses ingénieurs et ses robots dans la station Odyssey, que d’architecte, pour optimiser au sein de sa station spatiale les déplacements et l’envoi de colons, ou encore de stratège, pour choisir la bonne exoplanète et les sites judicieux où débarquer. Cela suffira-t-il pour gagner un maximum d’influence? La prochaine news vous en dira plus sur les conditions de fin de partie et de victoire.

Serez vous à la hauteur du défi proposé par Space Gate Odyssey ? Vous le saurez dans moins de deux mois maintenant !

News similaires

La station de commande Odyssey

« Une certaine surexcitation commençait à régner dans toutes les salles de contrôle de la station Odyssey. Les ingénieurs des différentes Confédérations se succédaient dans un rythme effréné au pupitre de commande pour envoyer leurs ordres. Dans un coin, un ingénieur-chef, reconnaissable à sa combinaison, était en train de discuter avec son équipe pour essayer d’anticiper les prochains coups de ses concurrents. Plus loin, d’autres ingénieurs se mettaient subitement à courir et quitter la salle, sûrement pour renforcer la présence de leur confédération dans une autre partie de la station orbitale. Et que dire des robots qui se déplaçaient dans une chorégraphie technologique d’une précision chirurgicale pour se positionner au plus près des pupitres… »

Toutes les confédérations sont sur les starting blocks. Leurs ingénieurs s’activent au sein de la station de commande Odyssey pour élaborer et piloter la construction des stations spatiales hébergeant les portails, portes d’accès aux exoplanètes. La course vers le nouveau système va pouvoir commencer. Vous avez intérêt à tirer votre épingle du jeu si vous souhaitez devenir le leader le plus influent de Space Gate Odyssey.

Des ingénieurs

À votre tour, vous pouvez donner des instructions pour agrandir votre station, y envoyer de nouveaux colons, ou encore pour déployer ces derniers au sein de la structure.

Pour cela, choisissez l’un de vos ingénieurs et envoyez-le vers le poste d’action d’une salle de la station Odyssey. Réalisez alors l’action du poste autant de fois que vous avez d’ingénieurs (deux fois par ingénieur-chef) et de robots présents dans la salle. Mais les autres Confédérations sont à l’affût. Un accord tacite entre leaders autorise chaque confédération à réaliser la même action que vous, à hauteur du nombre d’ingénieurs et de robots qu’ils ont préalablement positionnés dans la même salle.

Bien sûr, cet arrangement vaut aussi pour vous : il vaudrait mieux anticiper les coups de vos adversaires afin de profiter un maximum des salles de contrôle qu’ils activent à leurs tours. Les robots se révèlent ainsi bien utiles pour assurer une présence dans les salles qui vous semblent stratégiques pour le développement de votre station orbitale.

Des modules

La première action disponible est l’ajout d’un module à votre station. Le chantier spatial en propose 3 types : les portails, les sas et les modules Odyssey. Tous les modules sont déclinés par domaine (Végétation, Eau et Energie).

  • Les modules Portails permettent d’envoyer des groupes colons sur l’Exoplanète hébergeant le Portail Spatial correspondant. Dès qu’un portail est rempli, les colons sont immédiatement téléportés sur les sites choisis par votre Confédération.
  • Les modules Sas servent à accueillir les nouveaux colons envoyés depuis la terre dans votre Base spatiale.
  • Les modules Odyssey vous permettent quant à eux de recruter des ingénieurs ou des robots pour augmenter votre capacité d’action dans la station de commande Odyssey.

Le module choisi, connectez-le à votre station orbitale par au moins un couloir. Une de ses extrémités peut rester ouverte sur le vide en vue d’une future extension, cependant vos ingénieurs vous conseillent de ne pas en abuser. Le module n’est cependant pas viable (OUVERT) tant qu’un colon n’est pas venu l’alimenter en énergie.

Vous devez placer vos modules aussi judicieusement que possible, notamment les Modules Odyssey qui, une fois ouverts, ne sont que des espaces vides. Selon leur position dans votre base, ils peuvent rallonger considérablement le chemin des Colons des Sas vers les Modules de Portail.

Et des colons

La deuxième action que vous pouvez réaliser à votre tour est d’accueillir des colons dans votre station spatiale afin d’en accélérer la construction et d’augmenter votre capacité de colonisation. Les colons arrivent par les modules Sas qui contiennent un nombre de places limité. Chaque fois que vous réalisez l’action, choisissez un module Sas et remplissez-le de Colons. Si vous voulez maximiser cette action, assurez-vous donc bien d’avoir des Sas vides.

Enfin la troisième action que vous pouvez ordonner est de déplacer les colons au sein de la station spatiale pour activer les modules non encore alimentés ou rejoindre les portails spatiaux. Mais les déplacements ne peuvent se faire qu’entre modules adjacent du domaine correspondant à celui de la salle de contrôle activée : Eau, Végétation ou Energie.  Chaque déplacement compte comme une action. La position des modules prend alors toute son importance.

Dès qu’un colon atteint un Module non activé (FERME), il est utilisé pour l’activer et est défaussé. Le module est alors retourné sans modifier l’orientation de ses couloirs. Si le Module activé est un module Odyssey, vous gagnez l’amélioration correspondante au sein de la station Odyssey.

  • Ajout d’un ingénieur dans la salle de contrôle de votre choix
  • Transformation d’un ingénieur en ingénieur-chef
  • Ajout d’un robot dans la salle indiquée sur le module

A vos plans !

Vous pensiez que seules des compétences de Leader suffiraient à vous propulser sur le fauteuil de Gouverneur de Space Gate Odyssey ?

Détrompez-vous ! Vous devrez faire preuve d’un sens inné de la construction orbitale afin d’assembler une station spatiale fonctionnelle et optimisée.  Heureusement, il vous reste quelques mois pour appréhender les principes de l’architecture modulaire…

 

News similaires

Un jeu de stratégie dans une galaxie pas si lointaine…

 

Le Commandeur Lewis se tenait debout, les mains dans le dos, face à l’immensité du vide intersidéral lorsque Perkins, son attaché à la station de commandes Odyssey, fit irruption dans la pièce.

« Je vous écoute Perkins » lui enjoignit le vieil homme sans même se retourner.

« Mon commandeur, voici le rapport de la journée. Le premier contingent de colons pour Bose a été envoyé aujourd’hui depuis le portail de la zone E. Ils ont pu s’installer sur des sites primaires et secondaires de l’exoplanète, dont un site de prédominance. Les travaux de construction d’un portail pour Planck vont pouvoir commencer dans notre base spatiale mais nous risquons d’être devancés par la Confrérie Centaurus pour le premier convoi.

– Vos suggestions pour la suite ?

– Il faudrait envoyer de nouvelles recrues sur la station pour remplacer les colons partis dernièrement sur Fermi et Bose. La construction d’un nouveau sas dans la zone B permettrait également d’accélérer l’envoi de colons sur Susskind.

– Bien. Faites ainsi. Et récupérez un robot si possible. Nous avons besoin d’augmenter notre capacité de réaction dans la salle de commandes.

– À vos ordres Commandeur Lewis. Bonne soirée. »

L’avenir de l’Humanité s’offre à vous dans Space Gate Odyssey. Un système d’exoplanètes viables vient d’être récemment découvert et les Confédérations se ruent dans l’espace pour le coloniser. Dans ce jeu de plateau de développement et de gestion de flux pour 2 à 4 joueurs, vous incarnez le leader de l’une de ces Confédérations et jouez de votre influence dans la station de commandes Odyssey afin d’envoyer un maximum de vos colons sur ces Exoplanètes.

Les portails spatiaux

« Vous avez beaucoup à accomplir si vous souhaitez devenir le plus grand leader de la station Odyssey, mais votre temps est compté car la course aux exoplanètes a commencé. » – ArchiCommandeur Whitley

Après des décennies de recherche et de développement technologique, l’Humanité s’apprête donc à quitter la Terre pour coloniser le système découvert. Pour s’y rendre, il n’y a qu’un seul moyen de transport envisageable : les portails spatiaux. Pour des raisons liées à la physique et autres aspects quantiques, ces portails ne peuvent être construits que dans l’espace. Les Confédérations se sont donc lancées dans la construction de leur propre base en orbite, équipée de portails spatiaux.

Au début de l’ère colonisatrice, ces portails permettent de se rendre sur une des 3 premières planètes découvertes. Dès qu’un contingent de colons au complet a rejoint le portail d’une base spatiale, il est téléporté sur l’exoplanète correspondante. Les conditions de débarquement varient selon les planètes et le choix des sites colonisés devient vite stratégique.

Dès qu’une des 3 exoplanètes est entièrement colonisée, chaque Confédération gagne de l’influence en fonction de son implantation. L’accès à l’une des 2 exoplanètes découvertes plus tard devient alors possible. À la fin de la colonisation des cinq Exoplanètes périphériques, les bases sont téléportées vers la planète Hawking et l’influence de chaque Confédération y est évaluée. Le leader de la Confédération la plus influente sera promu au rang de Gouverneur de ce nouveau système.

 

Votre base spatiale

L’un des enjeux majeurs de Space Gate Odyssey réside dans votre capacité à développer rapidement et à agencer intelligemment votre base spatiale. Plus vous optimisez le flux de vos colons à l’intérieur de votre base, puis vers les exoplanètes, plus vous pourrez les envoyer sur les sites les plus favorables et ainsi gagner un maximum d’Influence.

Le choix des modules, leur agencement, la distance entre sas et portail sont donc des éléments primordiaux. D’autant qu’à la fin de la partie, les domaines des modules que vous aurez utilisés pour construire votre base vous rapporteront des points d’Influence supplémentaires, s’ils sont en adéquation avec la position des domaines sur la piste de Prédominance de la planète Hawking.

Enfin, il vous faudra veiller à ne pas laisser trop de couloirs ouverts sur le vide spatial : cela représente un vrai danger pour vos Colons et risquerait donc de nuire à votre réputation.

Embarquez immédiatement pour la station de commande Odyssey

Votre plus incroyable quête commence avec Space Gate Odyssey. Parviendrez-vous à prendre le pas sur vos adversaires afin de gouverner le nouveau système, ou vous ferez-vous doubler par les Confédérations concurrentes ?

Décidez de votre destin et revendiquez votre titre de Gouverneur dans Space Gate Odyssey qui devrait arriver durant le 1er trimestre 2019 !

News similaires