Close

Un étranger chez Ludonaute – Partie 2

Quand on est auteur de jeu, on a souvent de grands principes. Je me souviens très bien avoir dit ainsi un jour à Cédric lors du développement de la première extension :

“Faire un nouveau personnage, c’est vraiment trop facile, il faut juste trouver une nouvelle capacité. Si on ne veut pas faire juste une extension “commerciale”, il faut trouver de nouvelles mécaniques, raconter une nouvelle histoire”.

Seulement parfois la dure réalité est le meilleur moyen de faire changer d’avis un auteur têtu. Selon une statistique non officielle et purement basée sur mon expérience personnelle, voici ce que 82 % des joueurs me demandent quand je leur apprends l’existence d’une nouvelle extension pour Colt Express :

“Hmmm génial, il y a un nouveau personnage ?”

Étant donné qu’il n’y a que les mites en pullover qui ne changent pas d’avis, la nouvelle extension ne comprendra pas 1 mais bien 2 nouveaux personnages : Mei, une spécialiste des arts martiaux, et le Marshal.

facebook_marshal_Sans_Date

“Hmmm, il n’est déjà dans le jeu de base le Marshal ?

Marshall.avancer++

Si mais à présent un joueur peut prendre son rôle ! On va enfin enfin pouvoir cogner et tirer sur le Marshal… Rendre ainsi le jeu asymétrique demande de changer quelques règles afin de rendre l’expérience du Marshal unique.

Le deck du Marshal est différent de celui des joueurs et va permettre de les envoyer dans le wagon Prison se situant en queue de train. Certaines cartes lui permettent aussi d’en jouer deux à l’affilée.

C’est une vraie gâchette de l’ouest, et ambidextre qui plus est. Il possède deux Colts et peut donc tirer sur deux cibles en même temps. Sans compter que chacune de ses balles possède un pouvoir spécial.

Hmmm, il a l’air bien brutal ton Marshal, ce n’est pas un peu déséquilibré ?

Il est clairement dangereux, mais l’idée était de lui donner à peu près autant de chances qu’un Bandit de gagner la partie au final.

La plus grande difficulté du développement a été de lui trouver un objectif personnel qui lui permette de gagner contre les autres joueurs. Il ne peut évidemment pas gagner en récupérant des butins. Nous avons donc essayé différentes approches.

Lors des premiers tests, le Marshal devait protéger les butins des passagers de l’attaque des Bandits.

C’était ennuyeux…

Lors des tests suivant, le Marshal possédait des objets à effets spéciaux que celui-ci devait conserver (une étoile, une lettre d’amour, et un colt en or). Il devait aussi réussir à récupérer le pendentif de sa bien aimée volé par l’un des Bandits.

C’était fastidieux…

Le Marshal était déjà plaisant à jouer, mais il manquait quelque chose.

Une idée soudaine et quelques cartes griffonnées plus tard, j’avais trouvé une solution qui a marché dès le premier test. Le Marshal a quatre objectifs secrets tirés au hasard, il doit les compléter afin de gagner la partie. Parmi ceux-ci : vider l’un de ses Colts, emprisonner Bandit, Tirer sur tous les Bandits…

Lors des derniers tests, nous avons choisi de donner 5 objectifs au Marshal, ce dernier devant en compléter 4 sur les 5 pour remporter la partie. Le Marshal est ainsi encore un peu plus dangereux et les joueurs vont être d’autant plus tentés d’enrayer ses plans pour avoir une chance de gagner la partie.

Evenement_work

Les parties sont plus variées, les joueurs essayent de deviner les objectifs du Marshal en fonction de ses comportements.

Je suis enfin satisfait.

J’espère que vous le serez aussi ;)

Sortie prévue : Octobre 2016

coverFR

Ce message est également disponible en : Anglais

2 Comments