Close

Un étranger chez Ludonaute

Cet article a été écrit par Christophe Raimbault

Comment voyez-vous l’auteur de jeux de société ?

Hmmm, un auteur de jeux est une personne indépendante vivant isolée du reste du monde. C’est une personne un peu bizarre qui a régulièrement des idées assez géniales. Lorsque ça arrive, il prend un stylo, fabrique un prototype et l’envoie à un éditeur. Il passe le reste de son temps à s’amuser en attendant de nouvelles idées.

J’imagine que beaucoup pourraient effectivement penser de la sorte…

Voyons un peu quelle est la vraie vie d’un auteur de jeux.

Premièrement, un auteur de jeux ne peut pas être vraiment indépendant car un jeu est avant tout une affaire de relations humaines. Même s’il trouve une idée soi-disant géniale, il n’en est jamais complètement sûr. Il doit parler de son idée à ses amis, il doit tester son idée avec eux. Créer un jeu de société, c’est avant tout créer une expérience sociale unique et non pas uniquement un assemblage complexe de mécaniques de jeu.

Ensuite, créer un jeu demande beaucoup de travail. Plusieurs années peuvent s’écouler entre la première idée soi-disant géniale et la publication effective du jeu qui s’en inspire.

La plupart du temps, lorsqu’un auteur de jeu ne travaille pas sur ses prototypes et n’arpente pas les festivals ludiques, il va à son vrai travail. Oui, un auteur de jeu a une une double vie, pas exactement comme un super héros, mais ce n’est assurément pas une vie normale.

Je n’ai pas choisi une vie normale, mais j’ai la chance avec Colt Express de pouvoir imaginer vivre principalement aujourd’hui de mon activité d’auteur de jeux.

Alors, pourquoi diable est-ce que je travaille avec l’équipe Ludonaute depuis deux mois maintenant ?

Hmmm, c’est évident ! Tu as créé un jeu nominé au Spiel Des Jahres pour eux, alors ils ont décidé de t’embaucher afin d’éditer chaque nouvelle idée de jeu que tu peux avoir.

NON, absolument pas !

Et ARRETE de répondre à mes questions rhétoriques ! Stupide voix off…

Tentative de rentrer dans les bureaux Ludonaute… échouée à cause d’un employé un peu trop dissipé.

Tout d’abord, Cédric et Anne-Cécile sont de très bons amis depuis le tout début de leur aventure éditoriale. De par nos sessions Skype hebdomadaires, ils ont réalisé que je n’avais pas le temps de travailler à fond sur Colt Express et mes autres projets de jeux avec mon travail actuel à plein temps.

Ils m’ont alors proposé de rejoindre l’équipe Ludonaute à mi-temps. Mes missions porteraient sur le développement de Colt Express (extensions, application, gestion de la communauté, du site internet…) et sur le développement de nouveaux projets internes.

Cette proposition n’allait pas tomber dans l’oreille d’un sourd, car quelques mois plus tard, me voici dans le sud !

Durant mon temps libre, les bureaux Ludonaute me sont accessibles pour travailler sur mes projets personnels. C’est tellement plus motivant de travailler entouré de personnes talentueuses et passionnées. C’est un vrai travail d’équipe, ils m’aident à tester mes prototypes et je les aide sur les leurs.

Hmmm, Ludonaute travaille donc sur tes nouveaux prototypes à présent.

Pour l’instant, nous n’avons pas d’autre projet sérieux que celui de Colt Express. Si à l’avenir nous travaillons de nouveau sur un projet en commun, vous pouvez parier que c’est principalement parce que nous apprécions grandement passer du temps ensemble à développer des jeux. En tout cas, je reste persuadé que c’est très formateur de travailler avec des éditeurs différents.

Work in progress…

Hmmm, ta vie est intéressante mais de quoi vas-tu parler dans cet Insider’s Diary ?

J’ai juste terminé la première partie de mon plan : s’infiltrer chez Ludonaute.

La seconde partie consiste à remplir ces articles de notes et anecdotes à propos des projets Ludonautes et de leur vie quotidienne.

Tôt ou tard, je suis sûr que je vais trouver des preuves de quelque chose de pas tout à fait naturel… Comment expliquer qu’un si petit éditeur ait pris son envol aussi rapidement ?

Le crâne chauve de Cédric cache-t-il une cervelle extra-terrestre ?

La légendaire gentillesse d’Anne-Cécile cache-t-elle une méthode hypnotique pour modifier le comportement de la clientèle ?

Les nombreux voyages de Marinella ne cacheraient-ils pas une double vie d’agent secret ?

Vous aurez (probablement) la réponse à toutes ces questions dans The Insider’s Diary – Partie 1…

Ce message est également disponible en : Anglais

1 Comment

Comments are closed